0Shares
0 0 0

En ce jour de mémoire de la catastrophe qui a secoué et dévasté une partie de la ville de Beyrouth, le Colif rend en premier lieu un hommage solennel aux 214 innocentes victimes et aux 6500 blessés qui souffrent encore à ce jour.

Un an après cette terrible explosion, le peuple Libanais et sa diaspora sont toujours en l’attente de connaitre la vérité et de savoir qui sont les responsables de ce drame. Il est nécessaire et important que les familles et proches des victimes, en quête de celle-ci, puissent avoir des réponses à leurs questions.

Le Colif appuie la procédure judiciaire française puisque des franco-Libanais et des compatriotes français figurent parmi les victimes. Le Colif est très sensible à l’affliction des familles de toutes les victimes et leur apporte tout son soutien moral. Aussi, le Colif soutient l’organisation par la France, en date du 4 août, d’une conférence internationale sur le Liban, sachant que les dégâts causés par cette terrible explosion sont supérieurs à 4 Milliards d’euros.

Le Colif regrette et condamne la lenteur de la justice libanaise sachant qu’elle subit des entraves éhontées par certains partis et responsables politiques au Liban. Le pays s’enfonce de plus en plus dans la misère et dans le chaos. Personne ne doit être au dessus des lois qui doivent régenter le pays du cèdre en toute transparence. Les Nations se doivent de rester très vigilantes par rapport à ce qui se déroule au Liban sur le sujet juridique afin que la garantie des droits du peuple Libanais en son ensemble soit toujours assurée.

Le Colif apporte tout son soutien aux forces armées libanaises et à la police nationale qui sont les garants de la stabilité du pays et de la protection du citoyen. Les aides internationales envers ces deux institutions démontrent l’attachement sans faille des Nations donatrices à la stabilité du Liban.

En ces temps difficiles que traverse le Liban, le Colif avec ses partenaires; Oasis d’Amour, Le Conseil des Chrétiens d’Orient et Libaction France, envoie demain, à partir du port de Marseille un second container de 19,6 tonnes d’aide diverses aux populations libanaises et plus spécifiquement « autour du bébé Libanais ». Cette aide sera distribuée dans toutes les régions du Liban avec le concours des 22 ONG locales partenaires du Colif.

Le Colif souhaite qu’un gouvernement soit rapidement formé afin qu’il s’attèle à la sauvegarde du pays et de ses institutions et à tracer de nouvelles voies de sortie de crise pour que le peuple Libanais puisse retrouver une vie normale.